L’ophtalmologiste, appelé aussi ophtalmologue, autrefois « oculiste », est le médecin spécialiste des yeux et de la vision.

Selon le Larousse médical, l’ophtalmologie est une discipline médicochirurgicale et optique qui se consacre à l’étude de la structure et du fonctionnement du système visuel, ainsi qu’aux maladies qui le concernent.

L’ophtalmologiste peut être consulté directement sans ordonnance préalable de votre médecin généraliste.

Le saviez-vous ? Une ordonnance médicale est obligatoire pour acheter des lunettes de vue. Cette ordonnance doit dater de moins de 1 an pour les enfants de moins de 16 ans, de moins de 3 ans pour les sujets de plus de 42 ans, de moins de 5 ans pour les personnes de 16 à 42 ans, sauf opposition du médecin notée sur la prescription.   

La mission de l'ophtalmologiste

La mission de l’ophtalmologiste est de dépister et traiter les maladies de l’œil et de ses annexes. Il s’agit de l’ensemble des affections de l’œil, des paupières et des voies lacrymales (système de production et d’évacuation des larmes).

Son rôle principal est d’évaluer et d’explorer la fonction visuelle, d’assurer la prévention de la santé de l’œil et de gérer le traitement médico-chirurgical des maladies oculaires : traitement d’un glaucome, chirurgie de la cataracte, greffe de cornée,…
Il peut pratiquer la chirurgie réfractive : opération de la myopie, etc.

Le dépistage et la prise en charge d’une maladie oculaire peuvent révéler une maladie générale comme le diabète ou l’hypertension à travers l’observation de la rétine de l’œil. Il orientera alors le patient vers un autre médecin.

L’ophtalmologiste peut adapter et prescrire des lentilles de contact. Cet acte médical est souvent une spécialisation. Il réalisera un examen de pré-adaptation qui déterminera les possibilités d’adaptation aux lentilles, puis il réalisera des essais. A l’issue, l’opticien commandera les lentilles ainsi définies en suivant strictement l’ordonnance du médecin sur les lentilles et les produits d’entretien.

Pour les troubles de la vision binoculaire, vision des deux yeux ensemble, ou des pathologies spécifiques chez l’enfant tels que l’amblyopie, le strabisme, ou chez l’adulte tel que la DMLA, il pourra aussi orienter le patient vers un orthoptiste afin qu’il suive un parcours de rééducation et de réadaptation.

Il réalise les examens visuels et prescrit si nécessaire une correction optique. En suivant, l’opticien prendra en charge la réalisation de l’équipement optique.

Où le rencontrer ?

L’ophtalmologiste peut exercer simultanément ou non dans un hôpital, dans un cabinet ou une clinique privée.

Il collabore étroitement avec le médecin généraliste et avec des professionnels de la vision comme l’orthoptiste et l’opticien.

L’ophtalmologiste peut être consulté directement sans visite au préalable chez votre médecin généraliste. Par contre ce dernier peut vous orienter vers l’ophtalmologiste pour vérifier les conséquences oculaires d’une maladie générale.

En 2018, il y a en France 5 947 ophtalmologistes**, versus 5 300 il y a une quinzaine d’années. Toutefois, 45 % des ophtalmologistes ont 60 ans et plus, et 1 000 ont plus de 65 ans. Entre 2009 et 2014, 42 % des nouveaux ophtalmologistes inscrits à l’Ordre étaient des étrangers, essentiellement en provenance de pays d’Europe de l’Est.

Rendez-vous chez un ophtalmologue : quel délai d’attente ?

Comment devenir médecin ophtalmologiste ?

Le diplôme français nécessite 7 années d’études en faculté de médecine, plus 5 années de spécialisation.

Après l’obtention d’un bac de préférence scientifique, il faut s’inscrire en faculté de médecine et passer un concours très sélectif pour accéder aux études de médecine (PACES : Première année commune des études de santé).

La difficulté de ce concours réside dans le numerus clausus qui détermine préalablement le nombre d’étudiants qui seront reçus.  
Ensuite, il faut suivre 6 années d’études de médecine avant de passer le concours de l’internat appelé aujourd’hui Examen Classant National (ECN).

En fonction du classement obtenu à cet examen, vous pourrez choisir la spécialité désirée. Une fois la spécialité d’ophtalmologie choisie, il faudra suivre une formation de 5 ans en ophtalmologie et clôturer cette formation par la soutenance d’une thèse de doctorat.

En 2018, le numerus clausus, c’est-à-dire le nombre fixé d’étudiants admis en deuxième année des études de santé, a légèrement augmenté. Ils sont ainsi 13 523 étudiants* à avoir réussi le concours de PACES en 2018, répartis ainsi : 8 205 étudiants en deuxième année de médecine, 1 203 en odontologie, 3 124 en pharmacie et 991 en études de sage-femme.

En 2018, 155 postes ont été attribués à la spécialité Ophtalmologie à l’ECN, en augmentation de 13 % par rapport à 2017**.


* Source Letudiant.fr

** Source Thierry Bour, président du Syndicat national des ophtalmologistes (Snof), février 2018

You May Also Like
Rentrée scolaire : Contrôlez la vue de votre enfant !
Jeter un oeil 1

Rentrée scolaire : Contrôlez la vue de votre enfant

Rentrée scolaire : Contrôlez la vue de votre enfant ! N'attendez pas d'identifier une gêne ou un comportement anormal chez l'enfant pour faire contrôler sa vue. Ayez le réflexe dès le plus jeune âge de réaliser un contrôle régulier.
Jeter un oeil 2

La tension oculaire

 Pour tout savoir sur la tension oculaire : qu’est-ce-que ce petit souffle d’air que vous recevez lors de…