Comprendre l'ordonnance de votre ophtalmologiste

Œil Droit (OD) / Œil Gauche (OG)

Le signe «  + »  indique que vous êtes hypermétrope
Un signe « – » indiquerait que vous êtes myope.
Les chiffres expriment le degré de myopie ou d’hypermétropie : plus le chiffre est élevé, plus la correction optique est forte.

Une valeur entre parenthèses indique la présence d’un astigmatisme.

Exemples : (-1,50)90° ou (+ 0,75)0° … 
Les chiffres entre parenthèses définissent la valeur de l’astigmatisme.
Les degrés précisent l’orientation de cet astigmatisme.

Puissance de près qu’il faut additionner à la vision de loin pour voir net à 33 cm : lire, écrire …

Cette annotation est spécifique aux ordonnances pour la presbytie : pour les plus de 45 ans, environ.
La valeur varie entre +0,75 pour le début de la presbytie à +3,00. Plus rarement + 3,25 ou +3,50 en cas de déficience visuelle.

Le saviez-vous ?

Dans le respect d’une règlementation précise, l’ordonnance est valable 3 à 5 ans pour les personnes de plus de 16 ans, sauf contre indication de l’ophtalmologiste ou premier équipement pour une presbytie.

Votre correction optique est-elle fréquente ?

Certains défauts visuels comme la myopie peuvent paraître « forts » tant la vision de loin est floue. Pour autant, le degré de la correction optique nécessaire pour compenser ce défaut visuel est souvent courant.

Ces schémas donnent une indication sur les corrections optiques les plus fréquentes, et les plus rares.

 

Comment lire ces schémas ?
Ces chiffres indiquent la valeur de votre myopie ou de votre hypermétropie :   de l’ordonnance ci-dessus.     

Ces chiffres indiquent la valeur de votre astigmatisme :  de l’ordonnance ci-dessus. 

llustrations et texte www.guide-vue.fr

You May Also Like
Pass sanitaire et consultations est-ce obligatoire ?
Jeter un oeil 6

Pass sanitaire et consultations est-ce obligatoire ?

Depuis le lundi 9 août, le pass sanitaire est devenu obligatoire pour se rendre dans les lieux publics, notamment dans les hôpitaux ou cliniques, sauf en cas d’urgence. Pour quels soins est-il exempté ? Découvrez ces cas.